Les remboursements optiques

En France, plus de 30 millions de personnes portent des lunettes de vue et pour bon nombre d’entre eux l’achat de lunettes représente un budget conséquent. Avec la multiplication sur le marché des marques de lunettes, l’offre optique est aujourd’hui vaste. Si certaines marques proposent des lunettes de vue et de soleil à des prix virevoltants, d’autres permettent de s’offrir des lunettes à plus faible coût, et ce, notamment grâce aux remboursements de la part de l’Assurance Maladie et des mutuelles. Cependant, ces remboursement ne sont pas toujours aussi clairs aux yeux des consommateurs qui ont tendance à s’y perdre.

Monture et verres

Depuis le 1er avril 2015, une nouvelle réglementation encadre le remboursement des lunettes de vue et fixe des planchers et des plafonds aux mutuelles.

Ainsi, l’Assurance Maladie rembourse en moyenne 60 % sur la base de remboursement. Cette base est variable selon le profil de l’assuré et sa correction : la monture de lunettes est remboursée à 60 % sur la base d’un tarif fixé à 30,49 euros pour les moins de 18 ans et à 2,84 euros pour les plus de 18 ans.

De même, une monture est prise en charge à hauteur de 150 euros maximum.

Pour les verres simples, la prise en charge s’élève à 50 euros minimum et peut aller jusqu’à 470 euros. Les verres complexes, eux, sont remboursés entre 200 et 750 euros.

remboursement - Just'Optique à Valenciennes 

Important

Les remboursements ne peuvent se faire que sur présentation d’une ordonnance en cours de validité. La durée de validité d’une ordonnance de lunettes peut varier en fonction de cas bien spécifiques mais est généralement d’un an pour les moins de 16 ans, de 5 ans pour les patients âgés de 16 à 42 ans et de 3 ans pour les plus de 42 ans. Les ordonnances pour lentilles de contact ont une durée de validité d’un an pour les moins de 16 ans et de 3 ans pour les plus de 16 ans.

remboursements - Just'Optique à ValenciennesVerres teintés et traitements

Les verres teintés peuvent également être pris en charge sous certaines conditions : en cas d’affections oculaires graves, en cas de myopie forte accompagnée de photophobie (sensibilité à la lumière) ou encore dans d’autres cas de photophobie.

En revanche, les différents types de traitements pouvant s’associer aux verres ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie.

Lentilles de contact

Les lentilles de contact ne sont remboursées que dans certains cas comme pour une myopie aiguë ou en cas d’astigmatisme irrégulier, de strabisme, d’aphakie, d’anisométropie à 3 dioptries ou de kératocône. Ce remboursement est réalisé à hauteur de 60 % de la base de remboursement.

 

 

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle pour plus de précisions sur ses remboursements ainsi qu’auprès de votre opticien afin de savoir s’il est accrédité ou non à votre mutuelle.

Source : mesnouvelleslunettes.fr